Comment est calculé l'impôt sur le revenu?

Éclaircissons ce mystère ensemble

L'algorithme utilisé pour calculer les impôts n'est pas si compliqué qu"il n'y paraît. Pour la majorité des ménages français, il n'y a même que 2 étapes!


Bien différencier l'impôt sur le revenu des charges salariales


Quand on parle de salaire "brut" ou "net", on pourrait se dire que pour passer de l'un à l'autre, il suffit juste d'enlever l'impôt sur le revenu. ❌ Raté, ce n'est pas le cas ! L'impôt sur le revenu vient en complément et est appliqué sur le salaire net.

Ce qui permet de passer du brut→net, ce sont les charges salariales, qui servent entre autres à financer le système de santé, retraite, etc... Grosso modo, ça nous donne quelque chose comme ça:

Explication brut - net - net apres impot
  • On enlève ~25% au brut pour arriver au net: ce sont les cotisations salariales

  • On enlève ~0-30% au net pour arriver dans notre poche: c'est l'impôt sur le revenu.

Ici, sur les-impots.info, on s'occupe de la dernière étape, net→net (après impôt).

Maintenant qu'on est tous alignés, on peut continuer.


Étape 0 – On récupère le net imposable


Ce n'est pas une vraie étape en soit, encore faut il savoir quelle partie de ce qu'on a gagné va nous être imposée. Pour cela, c'est très simple: regardez vos fiches de paie.


En se basant sur le revenu de l'année précédente

Le plus simple, si vous n'avez pas d'augmentation ou diminution de revenus de prévue par rapport à l'année précédente... C'est toujours de se baser sur les revenus passés.

Sur la fiche de paie de Décembre de chaque année, votre employeur est obligé d'y inclure le cumul de revenus net, comme l'indique l'image ci-dessous:

Cumul net imposable

Vous pouvez alors considérer ce montant comme revenu net imposable de l'année en cours. Bingo.


En calculant / estimant précisément ce qu'on a gagné l'année courante

En bas de chaque fiche de paie vous avez une ligne indiquant le Net à payer avant impôt. Un exemple avec la fiche de paie ci-dessous:

Exemple de fiche de paie Janvier 2020

Ce montant est pour 1 mois, il faut donc le multiplier par 12 pour avoir une estimation du revenu net annuel. N'oubliez pas de prendre en compte si vos revenus fluctuent chaque mois, ou si vous avez une augmentation entre temps.

La somme que vous aurez calculé constituera le revenu net imposable de cette année.


Étape 1 – On enlève les frais liés au travail à ce montant


Vous avez déjà entendu quelqu'un dire "je suis aux frais réel" ? C'est ici que ça se joue. Pour les impôts, on peut être soit au forfait soit aux frais réel.


Le forfait

Pour le forfait, l'État se dit:

Bon, Michel a travaillé, mais il a dû utiliser sa voiture pour y aller. Il a dû payer des repas le midi vu qu'il travail loin de chez lui. Sur tout l'argent net qu'il a reçu, on va lui enlever 10% pour couvrir ces frais. Parce qu'on est comme ça nous, on a le coeur sur la main.

C'est pour ça que l'on n'est jamais imposé sur le net imposable calculé en étape 0 ! Mais à la place, nous calculerons l'impôt sur 90% de cette somme, si nous avons choisi le forfait.


Les frais réels

Pour ce qui est des frais réel, ce n'est plus l'État qui se dit "on enlève 10%" mais c'est vous qui enlevez la somme exacte que vous avez dépensé pendant l'année (factures à l'appui !). Il y a plus de 20 postes que vous pouvez déduire, comme l'explique ce très bon article de corrigetonimpot.fr. Nous ne nous attarderons pas là dessus ici, sur les-impots.info, on considère tout le monde au forfait pour l'algorithme. Sinon on arrive vite à 256 champs, vous aurez compris.


Étape 2 – On applique les tranches d'imposition à notre net imposable


Maintenant nous avons notre revenu imposable net net (je trouve ça plus facile d'appeller ça net net, au moins on sait que l'on a déjà enlevé le forfait / frais réel). Nous arrivons maintenant à notre deuxième étape de calcul des impôts. Pour les personnes sans enfants ne bénéficiant pas de la décote (voir plus loin), c'est aussi la dernière étape que nous allons effectuer !


L'impôt français, un impôt progressif

L'impôt, en France, est progressif. Prenons l'exemple de trois amis, Walter, Richard et Paul. Ils sont tous célibataires sans enfants.

  • Walter gagne 100 000€ net par an

  • Richard gagne 50 000€ net par an

  • Paul gagne 25 000€ net par an

On pourrait se dire que Richard, qui gagne 2 fois plus que Paul, payerait 2 fois plus d'impôt et que Walter, qui gagne 2 fois plus que Richard, payerait 2 fois plus d'impôt que Richard. Logique non ?

En faisant les calculs, on se rend compte que:

  • Walter payera 22 847€ d'impôt sur ses revenus (22.8% de ses 100 000€)

  • Richard payera 7 518€ d'impôt sur ses revenus (15% de ses 50 000€)

  • Paul payera 1210€ d'impôt sur ses revenus (4.8% de ses 25 000€)

On remarque dans l'absolu que, en pratique, Richard paye 6 fois plus d'impôt que Paul et Walter "seulement" 3 fois plus que Richard. En pourcentage de leur revenus initiaux, on remarque que Richard paye 3 fois plus d'impôt que Paul et Walter "seulement" 60% de plus que Richard.

C'est d'ailleurs pour cette raison qu'on entend souvent dire que la "classe moyenne se fait enfler" par les impôts. Les très pauvres ne paient pas d'impôt (et c'est très bien), les très riches en paient beaucoup (et c'est très bien aussi), mais pour autant le pourcentage que paie un très riche par rapport à quelqu'un de la classe moyenne semble inégal. Richard se fait enfler.


Les tranches d'impositions

Attaquons nous maintenant aux tranches d'impositions. Elles sont au nombre de 5. Sur le site des services public vous y trouverez le tableau suivant pour 2020:

Tranches imposition 2020

Qu'est-ce que ça veut dire ? Comment lire ce tableau ? En fait c'est plutôt simple: comme les tranches d'un gâteau, on va découper notre impôt en différentes parts. Par exemple, après application du forfait (étape 1), vous vous retrouvez avec 30 000€ de revenus imposables. On va trancher ces 30 000€ selon le barème ci-dessus.

Explication visuelle des tranches impositions

Sur nos 30 000€:

  • 10 064€ atterrissent dans la première tranche

  • On remplit également la deuxième tranche en entier (revenus entre 10 065€ et 25 659€), avec 15 594€ supplémentaire

  • Il nous reste 4 342€ (30 000 - 10 064 - 15 594) à mettre dans la dernière tranche, qu'on ne remplira pas en entier pour le coup.

Et maintenant pour calculer l'impôt c'est super simple, on applique le pourcentage relatif à chaque tranche au montant qu'on a dans cette tranche:

  • 10 064€ dans la première tranche, imposée à 0% → 0€ d'impôt pour la tranche 1

  • 15 594€ dans la deuxième tranche, imposée à 11% → ~1 715€ d'impôt pour la tranche 2

  • 4 342€ dans la troisième tranche, imposée à 30% → ~1 303€ d'impôt pour la tranche 3

On additionne tout ça, 0€ + 1 715€ + 1 302€ = ~3018€ d'impôt sur le revenu.


Idée reçue № 1 — Si je gagne trop, je "passe dans la tranche supérieure et mes impôts vont exploser"

Comme nous avons pu le voir ci dessus, si je gagne 1€ de plus et que je passe de de 25 659€ net (après forfait) à 25 660€, la tranche la plus haute passe de la tranche 2 à la tranche 3 (on appelle cette tranche la plus haute TMI, Tranche Marginale d'Imposition).

Pour autant, et j'insiste, seuls ces 1€ supplémentaires seront imposés à 30%. Pour les 25 659€ d'avant, ça ne change rien ! Vous allez donc "juste" payer 30 centimes d'impôt supplémentaire pour chaque 1€ d'augmentation.


La décote


Un système a été mis en place pour que les revenus modérés paient encore moins d'impôt. Je ne rentrerai pas dans les détails ici, mais l'idée c'est que, pour les personnes qui auraient dû payer, une fois qu'on a calculé l'impôt à partir des tranches ci-dessus:

  • 1 717€ pour une personne seule

  • 2 841€ pour un couple (NDLR: on parlera des couples plus loin)

on enlèvera à leur impôt 45.25% de la différence entre le montant ci-dessus et leur impôt 🤯.

Par exemple, si vous êtes seul et auriez dû payer 1000€ d'impôt, on enlèvera 45.25% de 717€ (1717 - 1000) à votre impôt, soit 324€. Vous payerez donc 676€ au lieu de vos 1000€, grâce au système de décote. Ouais, c'est compliqué pour pas grand chose et ils auraient mieux fait d'augmenter le seuil de la tranche 0, on est d'accords. Mais bon je me dis qu'ils on dû y penser et qu'il y avait une bonne raison pour ça 🤷‍♂️.


On récapitule et on s'entraîne 💪


Calcule les impôts de Walter, Richard et Paul. Pour rappel:

  • Walter gagne 100 000€ net par an

  • Richard gagne 50 000€ net par an

  • Paul gagne 25 000€ net par an


Les cas Walter et Richard

Ces deux cas sont similaires, nous allons donc nous occuper uniquement du cas de Walter. Je vous laisserai en exercice le cas de Richard pour vous entraîner, et si vous tombez sur le même résultat que le calculateur les-impots.info, vous aurez un cookie.

Walter déclare 100 000€ net imposable par an. Walter n'est pas aux frais réel, donc à ces 100 000€, on enlève 10% du forfait.

100 000€ * 0,9 = 90 000€

L'étape 1 étant faite, il faut maintenant passer à l'étape 2: appliquer les tranches d'impositions:

  • 90 000€ pour remplir la 1ère tranche de 0€ à 10 064€ → 10 064€ remplis à fond, il nous reste 79 936€

  • 79 936€ pour remplir la 2ème tranche de 10 065€ à 25 659€ → 15 594€ remplis à fond, il nous reste 64 342€

  • 64 342€ pour remplir la 3ème tranche de 25660€ à 73 369€ → 47 709€ remplis à fond, il nous reste 16 633€

  • 16 633€ pour remplir la 4ème tranche de 73 370€ à 157 806€ → on ne la remplira pas entièrement, juste nos 16 633€ restants.

Ce qui nous fait donc:

  • 10 064€ imposés à 0% → 0€

  • 15 594€ imposés à 11% → 1 715€

  • 47 709€ imposés à 30% → 14 313€

  • 16 633€ imposés à 41% → 6819€

Walter devra donc payer 0 + 1 715 + 14 313 + 6 819 = 22 847€ d'impôt.


Le cas Paul

Paul déclare 25 000€ net imposable par an. Paul n'est pas aux frais réel, donc à ces 25 000€, on enlève 10% du forfait.

25 000€ * 0,9 = 22 500€

L'étape 1 étant faite, il faut maintenant passer à l'étape 2: appliquer les tranches d'impositions:

  • 22 500€ pour remplir la 1ère tranche de 0€ à 10 064€ → 10 064€ remplis à fond, il nous reste 12 436€

  • 12 436€ pour remplir la 2ème tranche de 10 065€ à 25 659€ → on ne la remplira pas entièrement, juste nos 12 436€ restants.

Ce qui nous fait donc:

  • 10 064€ imposés à 0% → 0€

  • 12 436€ imposés à 11% → 1 368€

Paul devrait donc payer 0 + 1 368 = 1 368€ d'impôt.

...MAIS !

Paul est célibataire sans enfant et doit payer moins que le seuil de la décote, qui est de 1 717€. Donc son imposition va encore diminuer du montant suivant:

45.25% de (1 717€ - 1 368€) → 45.25% de 349€ = 158€

Paul va donc finalement payer, après avoir bénéficié d'une décote de 158€, un impôt de 1210€


Le mariage, les enfants... Ils vécurent heureux et eurent un gros quotient (familial)


www.economie.gouv.fr définit plutôt bien le quotient familial comme:

Le nombre de parts affectées à chaque foyer fiscal pour le calcul de l’impôt sur le revenu

En gros, une part c'est une personne. Vous comptez pour une part, votre femme / mari compte pour une part. Vos deux premiers enfants comptent pour 0.5 part chacun (car ce sont des demi-portions 🥁) et les suivants 1 part chacun. En bref:

  • Célibataire: 1 part

  • Célibataire avec 2 enfants: 2 parts (1 + 0.5 + 0.5)

  • Célibataire avec 3 enfants: 3 parts (1 + 0.5 + 0.5 + 1)

  • Marié: 2 parts (1 + 1)

  • Marié avec 1 enfant: 2.5 parts (1 + 1 + 0.5)

Nickel, vous savez calculer combien il y a de parts dans votre ménage, mais ça sert à quoi concrètement ? En fait, on va utiliser ce quotient familial à deux reprises:

  1. Pour diviser le revenu imposable net net (si vous avez bien suivi, après application du forfait / frais réel de l'étape 1). Vous allez donc diviser votre revenu par le nombre de part de votre ménage.

  2. Ensuite, pour multiplier l'impôt obtenu après calcul. Vous allez multiplier l'impôt calculé sur votre revenu diminué en 1 par votre quotient familial

Mais attends, je divise par le QF et je multiplie par le QF... Ça ne change rien, je me trompe ?

❌ Oui Roger, tu te trompes. On a bien vu plus haut que les tranches d'impositions ne se valent pas. Plus tu gagnes, plus tu arrives dans des tranches qui sont fortement imposées. Et donc plus tu payes d'impôts. En divisant par le QF, tu as plus de chances d'atterrir dans une "tranche faible" et de payer moins d'impôts. Souviens-toi, Paul gagnait 2 fois moins que Richard et payait 6 fois moins d'impôts ! Mais pas de soucis, on va faire quelques exemples ensemble.


Félicitations, Paul et Richard se marient 👨‍❤️‍👨

Grande nouvelle, Paul (TMI: 11%) et Richard (TMI: 30%) se marient. L'un gagne clairement plus que l'autre. Appliquons l'algorithme des impôts:

  • Revenu net: 75 000€

  • Forfait -10%: 67 500€

  • Nombre de parts: 2. On va donc diviser 67 500€ par 2: 33 750€

  • On calcule les impots selon le barême d'imposition, comme s'ils n'étaient qu'une seule et même personne (c'est beau 😭): 4 143€

  • Nombre de parts: 2. On va donc multiplier 4 143€ par 2: 8 286€

Indépendamment, Paul et Richard auraient dû payer 7 518€ + 1 210€ = 8728€, mais en se déclarant ensemble (mariage / PACS) il ne payent "que" 8 286€.


Walter se marie également, avec quelqu'un de son rang social 💍

Pour lui, Walter n'est pas un plouc, il lui a fallu trouver quelqu'un de son statut social. Il a trouvé Eugénie, dirigeante d'une marque de vêtements et gagnant 150 000€ par an. Le TMI d'Eugénie est donc le même que celui de Walter, 41%, car ils gagnent tous deux entre 73 370€ et 157 806€. Indépendamment, Walter paye 22 847€ d'impôt et Eugénie 41 297€. Leur mariage est-il dû à l'amour ou à l'optimisation fiscale ? C'est ce que nous allons voir de suite:

  • Revenu net: 250 000€

  • Forfait -10%: 225 000€

  • Nombre de parts: 2. On va donc diviser 225 000€ par 2: 112 500€

  • On calcule les impôts selon le barème d'imposition: 32 072€

  • Nombre de parts: 2. On va donc multiplier 27 460€ par 2: 64 144€

Indépendamment, Walter et Eugénie auraient dû payer 22 847€ + 41 297€ = 64 144€. En se déclarant ensemble (mariage / PACS) il payent également 64 144€. Ça n'a rien changé pour eux car ils avaient tous deux le même TMI. Bon, il semblerait que ce ne soit pas pour des raisons fiscales qu'ils se soient mariés. Quoique...

Note: toute ressemblance avec des personnes réelles est purement fortuite... Non mais c'est vrai en plus.


Walter et Eugénie attendent une petite fille ! 👧

A défaut d'avoir économisé des impôts en se mariant, est-ce qu'ils n'auraient pas fait un enfant pour des raisons d'optimisations fiscales aussi... ? Non sérieusement, arrêtons avec ces idées tordues. Mais calculons quand même ce qu'ils y gagnent. Pour la science...

  • Revenu net: 250 000€

  • Forfait -10%: 225 000€

  • Nombre de parts: 2.5. On va donc diviser 225 000€ par 2.5: 90 000€

  • On calcule les impots selon le barême d'imposition: 19 157€

  • Nombre de parts: 2. On va donc multiplier 27 460€ par 2.5: 47 892€

Sans enfants: 64 144€. Avec enfant: 47 892€.

16 252€ d'économie, pas mal ! Mais c'est là que l'État arrive:

Tss tss tss. Je vais pas me faire enfler comme ça, j'ai tout prévu. Chaque demi-part provenant des enfant ne peux faire économiser que 1 567€ max max max, vous m'aurez pas bande de bouzeux !

Dommage Walter et Eugénie, mais votre impôt sera de 62 577€ finalement (64 144€ - 1 567€).

(NDLR: finalement, je pense pas qu'ils soient à 1500€ près vu ce qu'ils gagnent, c'est donc bien par amour qu'ils ont fait cet enfant ❤️)


Bonus – le calcul du taux de prélèvement à la source


Depuis 2019 on est passé au prélèvement à la source. L'État nous a attribué un taux de prélèvement à la source qui est en fait un pourcentage à retirer du net chaque mois. Et cette somme retirée, c'est l'impôt sur le revenu qui est maintenant mensualisé (avant 2019, il fallait le payer entièrement en Septembre de chaque année).

Tous les mois donc, nous allons payer 1/12 du montant que nous avons calculé grâce à l'algorithme vu précédemment. Mais alors quel est le rapport entre le montant de l'impôt et le taux de prélèvement à la source.

La réponse est hyper simple: c'est le pourcentage d'impôt que vous devez payer sur votre revenu net total.

Taux de prélèvement à la source = impôt ÷ revenu net * 100

Rien d'autre !

  • Walter, qui gagnait 100 000€ et devait payer 22 847€ par an, aura un taux de prélèvement à la source de 22.84%

  • Paul, quant à lui, aura un taux de 4.8%. car il aura payé 1 210€ d'impôt pour un revenu de 25 000€


Bonus – Et les 253 autres champs du simulateur impots.gouv.fr ?


Il servent à couvrir plein de cas:

  • Si vous vivez seul·e avec votre / vos enfant(s) vous avez droit à 0.5 parts supplémentaires sur votre quotient familial et la limite max max max de réduction d'impôt pour cette part (et uniquement cette part) est de 936€

  • Si vous êtes atteint d'une invalidité d'au moins 40%, vous pouvez enlever 1 176€ ou 2 352€ à vos impôts (sous conditions de revenus). Cadeau.

  • Si vous avez une pension, une épargne retraite, si vous faites des dons, des calculs spéciaux sont établis pour calculer vos impôts.

  • ...